Tips overview

Conseils

Les hôpitaux devraient-ils interdire les fleurs ?

Les patients sont toujours contents de recevoir un beau bouquet de fleurs qui les réconforte et apporte une note de gaieté dans leur chambre. Les recherches ont démontré que les patients dans un environnement de verdure et de fleurs avaient meilleur moral et se rétablissaient plus vite.

Quels sont les risques liés à un bouquet de fleurs dans les chambres?

L’eau sale et trouble des vases contient des germes qui peuvent se propager sur les lésions cutanées, d’où une infection possible des ces lésions. Il est donc primordial de bien nettoyer les vases avant et après usage, de garder l’eau du vase propre (sans micro-organismes) et de la jeter immédiatement après utilisation. Le personnel hospitalier doit se nettoyer et se désinfecter soigneusement les mains. Le port de gants est recommandé pour nettoyer les vases.

Que peut faire Chrysal pour limiter les risques d’infection?

Les éléments nutritifs et régulateurs de pH de la nourriture pour fleurs coupées Chrysal Clear permettent aux fleurs de retrouver leur équilibre naturel et de mieux résister à la décomposition de leurs cellules et de leur tige, avec une durée de vie en vase prolongée.

Le vieillissement accéléré provoqué par la coupe est ralenti. Contrairement à de l’eau du robinet seule, l’eau du vase additionnée de nourriture pour fleurs coupées Chrysal Clear n’est pas souillée par la décomposition de la tige, ce qui limite le développement de germes.

Une étude de TNO* demandée par un hôpital  a confirmé ces éléments. Sur la base des résultats, l’hôpital a admis que des fleurs dans de “l’eau Chrysal” étaient acceptées dans les chambres, contrairement à des fleurs dans de l’eau du robinet. De plus, en utilisant de « l’eau Chrysal », le niveau d’eau doit juste être complété et les vases sont moins sales en fin de vie du bouquet.

*TNO: Institut de recherche indépendant hollandais