Nos conseils

Conseils

Comment recouper les tiges?

Pour que la fleur s’épanouisse correctement, il faut recouper sa tige pour lui permettre d’absorber l’eau et la nourriture. Mais la coupe induit une blessure qui peut s’infecter. Plus la coupe est propre, mieux c’est. Des couteaux ou outils tranchants élimés abîment la tige, conduisant à un développement exponentiel des micro-organismes dans le seau ou le vase.

Le meilleur angle de coupe est d’environ 45°. Cette coupe est facile et ne demande pas de force. La blessure sera propre. Couper la tige horizontalement l’aplatit et l’abîme. Les études ont montré que quand plus de 50 % de la tige était bouchée, la durée de vie de la fleur était fortement affectée. L’absorption d’eau est fortement diminuée, entraînant la flétrissure des feuilles et le mauvais développement des fleurs. Suivant les espèces de fleurs, les vaisseaux ont des longueurs différentes, pouvant atteindre 10 cm. La contamination se fait dans les vaisseaux ouverts. Il faut donc retirer au minimum 2 à 5 cm, mais une coupe de 5 à 10 cm permet d’ôter complètement la contamination.

Comment couper?

  • Une coupe en biais est suffisante pour ouvrir les vaisseaux
  • Une coupe longue en biais n’ouvre pas plus de vaisseaux et n’améliore pas l’absorption d’eau. Cette légende date de l’époque où la nourriture pour fleurs coupées n’existait pas d’où une absorption d’eau difficile.

Avec une nourriture pour fleurs coupées « clear », l’absorption d’eau se fait facilement, d’où l’inutilité de cette pratique. Un angle de coupe de 45° donne une coupe nette et sans dégât sur les tiges.